http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Focus

Miroir d’Horizon

Michel Herreria Œuvre n°20 produite par La Forêt d’art contemporain - programmation: Jean-Francois Dumont Domaine de Certes et Graveyron, Audenge,
2014-2018
Projet accompagné par l'architecte Fabien Pedelaborde et réalisé en coopération partenariale avec 
l'entreprise Peyssard & Fils. Avec la participation de nombreux mécènes : Pedelaborde Fabien - 
Architecte / Peyssard & Fils, Izon / SAPIM-INOX, Haillan.

Avec le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Nouvelle-Aquitaine / Conseil régional Nouvelle-Aquitaine / Conseil départementaux de le Gironde et des Landes / Parc national des Landes et de Gascogne / Conservatoire du Littoral
publié le 26 Mar. 2019
Michel Herreria, "Miroir d’Horizon" Michel Herreria, "Miroir d’Horizon"



Peindre l’horizon d’un paysage avec un miroir en participant modestement à la construction du regard du promeneur... Un miroir, une surface insaisissable montre un paysage proche... Il donne à voir un promeneur là où il n’est pas et le paysage là où il n’existe pas... Travailler avec ce matériau, devenu objet, c’est prendre le regard comme matériau actif ...entraîner le promeneur à jouer avec le reflet ... à explorer un paysage autrement.
Michel Herreria


L’expérience du miroir sera entendue ici moins comme une opération objective que comme une manière d’éprouver la vie, avec sa qualité intensive et ses possibles variations. Il représentera moins une « chose à voir » que la « manière de voir » des artistes et des spectateurs. C’est pourquoi mon ambition sera de montrer en quoi le reflet contemporain révèle les modalités de la vision qui influencent nos valeurs, nos conceptions et nos manières d’être. Il s’agira de proposer un regard renouvelé par rapport à notre culture visuelle, tout en donnant à penser notre coexistence avec l’Autre.
Les vertiges du miroir dans l’art contemporain de Soko Phay. Préface de Pascal Bonafoux. Les Presses du réel, Dijon, 2016.


La Forêt d’art contemporain est née d’une dynamique commune, au cœur du massif forestier des Landes de Gascogne, autour de trois opérateurs culturels du territoire : l’association Culture et Loisirs de Sabres, l’association des Floralies de Garein et le Parc naturel régional des Landes de Gascogne (Écomusée de Marquèze) proches géographiquement et partageant les mêmes valeurs, La Forêt d’Art Contemporain a pour objectif depuis 2009 de créer en milieu rural un véritable outil de production et de diffusion d’art contemporain sous la forme d’un itinéraire régional.

Par l’accueil d’artistes en résidence, la présentation de leur travail, la production dans un itinéraire d’œuvres en évolution, ce projet participe pleinement à l’aménagement culturel du territoire du Parc. Les objectifs de l’association La Forêt d’Art Contemporain ont été renforcés par l’évènement traumatique de la tempête Klauss.

Si l’intervention d’artistes a pour finalité de susciter un nouveau regard sur l’environnement en question, le projet s’inscrit dans une démarche professionnelle, via notamment le recrutement de commissaires artistiques aux compétences reconnues et d’artistes renommés, un esprit de partage engendrant la construction progressive du sens, au rythme de l’implantation des œuvres.
   foret-art-contemporain


Le Domaine de Certes et Graveyron
Espace naturel, mais façonné par l’homme depuis plusieurs siècles, le site est un riche témoin du passé des domaines endigués du Bassin d’Arcachon. La forte anthropisation des lieux se retrouve dans les bassins aux formes géométriques qui signent le paysage, particulièrement à Certes. Le patrimoine architectural lié aux différentes activités humaines du site (gestion hydraulique, agriculture et pisciculture) est d’un grand intérêt. La restauration de tous les bâtiments vient de s’achever. Ces espaces privilégiés du sud-est du Bassin d’Arcachon, entre terre et mer, eau douce et eau salée, font se rencontrer des bassins, des roselières, des prés-salés, des prairies humides, des boisements de feuillus et de résineux. A l’extrémité nord-ouest du site, depuis la digue de la Pointe de Branne, la vue sur le Bassin d’Arcachon est spectaculaire et inédite. On est loin de tout ... La gestion du site est assurée depuis 1991 par le Département de la Gironde. C’est la porte d’entrée des Espaces Naturels Sensibles de la Gironde (ENS), dédiée à la politique environnementale du département.





Cheminement du projet 2014-2018 :
Plusieurs étapes précèdent la réalisation de l’œuvre intitulée Miroir d’Horizon, liées aux recherches conceptuelles et techniques ainsi qu’à la découverte d’un site d’implantation sur le territoire du Parc.


> Manière de voir, autour de la maison de Felix Arnaudin

  • genese1
    1/2
    Félix Arnaudin, Labouheyre Pemothe lavandieres, 1891
    © Droits réservés — Collection Musée d'Aquitaine, Bordeaux
  • genese12
    2/2
    Dessin préparatoire numérique, 2014
    réalisé avec SketchBook
 


> Entre terre et eau : Le résinier, 2014

  • genese20
    1/3
    Michel Herreria, photographies numériques, 2014
  • genese21
    2/3
    Dessin préparatoire numérique, 2014
    réalisé avec SketchBook
  • genese22
    3/3
    Dessin préparatoire numérique, 2014
    réalisé avec SketchBook
 
 


> Passer sous le paysage, La Chambre des Landes, 2015

  • genese30
    1/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • genese31
    2/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • genese32
    3/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • genese33
    4/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • genese34
    5/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • genese35
    6/6
    Dessins préparatoires format A5 réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro



> Landes sans fin, l’étang de Luxeil, 2016

  • genese40
    1/7
    Michel Herreria, photographie numérique du ponton de l’étang de Luxeil, 2016
  • genese41
    2/7
    Dessins numériques
    réalisés avec SketchupBook, 2016
  • genese42
    3/7
    Dessins numériques
    réalisés avec SketchupBook, 2016
  • genese43
    4/7
    Dessins numériques
    réalisés avec SketchupBook, 2016
  • genese44
    5/7
    Dessins numériques
    réalisés avec SketchupBook, 2016
  • genese45
    6/7
    Montages photographiques
    réalisés avec Photoshop
  • genese46
    7/7
    Montages photographiques
    réalisés avec Photoshop







Le miroir d’horizon, Domaine de Certes, 2017-2018

  • Dessin-A5-1
    1/4
    Dessins préparatoires format A5
    Réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • Dessin-A5-2
    2/4
    Dessins préparatoires format A5
    Réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • Dessin-A5-3
    3/4
    Dessins préparatoires format A5
    Réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro
  • Dessin-A5-4
    4/4
    Dessins préparatoires format A5
    Réalisés au crayon et retravaillés avec Tayasui Sketches Pro







Production et installation de l’œuvre

Un architecte Fabien PEDELABORDE
Une entreprise PEYSSARD Fondeur et serrurier
Une entreprise SAPIM INOX


Logistique :


Plateforme flottante avec plateau miroir



Tôle inox 316 L ép 25/10 avec renfort de cloisonnement pour anti écrasement de ce dernier Leste amovible pour mise à niveau de la ligne de flottaison

Plateau miroir :
Mise en œuvre d'un plateau miroir de surfaces 3000 x 3000 x hauteur 40mm
Osature tube carré inox 316 L de 40x40x3
Tôle 1500 x 3000 x 30/10 inox 316 L polie miroir n°8 suivant échantillon fournis
  Michel-Herreria Miroir-d-horizon fiche-technique

Vue de l'œuvre Miroir d'horizon,
Acier et Inox, 3 x 3 mètres,
achevée en septembre 2017


miroir-v2

Fiche technique réalisée par l’entreprise Peyssard & Fils, Izon, 2016-2017



  • miroir-atelier-prod1
    1/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    vues dans l’atelier de production
  • miroir-atelier-prod2
    2/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    vues dans l’atelier de production
  • miroir-atelier-prod3
    3/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    vues dans l’atelier de production



Film réalisé par Olivier Desagnat et l'association D'asques et D'Ailleurs dans le cadre de l'installation de l'œuvre Miroir d'horizon. Entretiens avec l'artiste Michel Herreria, le commissaire Jean-François Dumont, l'artisan ferronnier Jacques Peyssard et Lydie Palaric, directrice de La Forêt d'art contemporain.





  • miroir-vue-installation1
    1/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    Installation de l’œuvre, 2018, avec l’entreprise Peyssard et Fils et le personnel du Domaine de Certes
  • miroir-vue-installation2
    2/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    Installation de l’œuvre, 2018, avec l’entreprise Peyssard et Fils et le personnel du Domaine de Certes
  • miroir-vue-installation3
    3/3
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon
    Installation de l’œuvre, 2018, avec l’entreprise Peyssard et Fils et le personnel du Domaine de Certes




  • miroir1
    1/2
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon, Octobre 2018
    Vues de l’œuvre, acier et Inox, 3 x 3 mètres, achevée en septembre 2017
  • miroir2
    2/2
    Michel Herreria, Miroir D'Horizon, Octobre 2018
    Vues de l’œuvre, acier et Inox, 3 x 3 mètres, achevée en septembre 2017




> Consulter le dossier de Michel Herreria sur Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine