http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER
Receive by email our news and information
 
Newsletter

Call for proposals

Selection of national and international Open calls
icone-header-compact

Le MAGASIN des horizons, Grenoble

Appel à rituels — passage / guérison / transmission

Mutation, transformation, transition, ces mots s’appliquent aussi aux pratiques artistiques et aux institutions qui les portent. Dans la mesure où le rôle du centre d’art est envisagé comme un pollinisateur d’idées et comme un espace prêt à recevoir des expérimentations sur les ruines de la modernité, le MAGASIN des horizons propose un improbable appel à rituels.
Sous le grand chapeau des pratiques artistiques, on peut compter nombre d’artistes/médiums, médiateurs et/ou guérisseurs. Il s’agit donc d’accueillir des pratiques dont l’objet final sera de participer aux rites de passage d’un monde ordonné, raisonné à celui d’un monde d’enchevêtrements, de maillages, de tissages... et de s’éloigner encore plus de l’isolement des arts trop disciplinés et catégorisés.

Cet appel est en lien avec la thématique de l’exposition I remember earth.
Essaimer et s’ouvrir aux questions d’écologies, de féminismes, de genres et de décolonialité sous le prisme des productions artistiques, telles sont les grandes questions qui sous-tendent la programmation 2019-2020. À l’automne 2019, l’exposition I Remember Earth réunit un ensemble d’œuvres qui propose un rapport à la Terre comme entité et la terre comme matière. Elles font écho à la diversité des débats contemporains autour des enjeux environnementaux.
Habitées aujourd’hui par une conscience aiguë de la fragilité de l’ordre naturel, ces pratiques dessinent un plaidoyer pour l’environnement et un appel à écouter les pulsations du monde et ressentir la vie secrète qui l’anime.

Conditions de participation
Aucune condition requise.
Cet appel est ouvert aux poètes, écrivain·e·s, médiums, chorégraphes, plasticien·nes, dessinateur·rice·s, médiateur·rice·s, vidéastes, réalisateur·rice·s, chamanes, photographes, designer·euse·s, metteur·e·s
en scène, autodidactes, activistes, intercesseur·euse·s, rêveur·se·s... de tous âges et de tous horizons.

Conditions de résidence de recherches
Bourses et indemnités de recherche dans la limite d’un budget déterminé en fonction du projet. Chaque rituel fera l’objet d’une cession rémunérée.

Date limite : 16/06/2019 à 23h59
icone-header-compact

Archifoto, international awards of architectural photography

Appel à candidature

La Chambre (Strasbourg) / La Maison européenne de l'architecture - Rhin supérieur (Strasbourg)

Archifoto, international awards of architectural photography a pour ambition de devenir le prix de référence récompensant les photographes dont le regard aide à la compréhension de l’architecture, du paysage urbain, du monde…
La sélection Archifoto fera l’objet d’une exposition à La Chambre (Strasbourg) à l’automne 2019. Cette exposition s'inscrira dans le cadre des Journées de l'Architecture organisées par la Maison européenne de l'architecture - Rhin supérieur.

Thème 2019 : Transitions
Prix : 2000€

Date limite : 30 juin 2019, minuit.
icone-header-compact

Aide individuelle à la création 2019, Saint-Etienne

Aide individuelle à la création 2019
Dispositif annuel de soutien aux projets

Conformément à son plan de mandat, la Ville de Saint-Étienne entend soutenir l'émergence mais aussi le rayonnement des équipes artistiques de son territoire. Dans ce cadre, elle souhaite renforcer le soutien apporté au secteur des arts plastiques et visuels en créant, à l'instar du dispositif Crescendo dans le domaine de la musique, une aide individuelle en direction des artistes plasticiens et visuels.
Ce nouveau dispositif constitue un outil structurant visant à consolider et développer l'épanouissement de la carrière professionnelle des artistes travaillant sur son territoire et à renforcer le positionnement de Saint-Étienne en tant que ville créative accompagnant la vitalité des acteurs qui oeuvrent à la production artistique et intellectuelle.
S'adressant aux artistes émergents comme aux artistes confirmés, l'aide individuelle à la création a vocation à soutenir les artistes dans le cadre de la réalisation d'un projet personnel ou spécifique visant à accroître leur visibilité et à accompagner, à une période charnière, le développement de leur carrière professionnelle

Date limite : 31/05/2019
icone-header-compact

La Serre, Saint-Etienne

Appel à candidatures — programmation 2020

Dans le cadre de sa politique en faveur d’une meilleure diffusion des travaux des artistes plasticiens et visuels, la Ville de Saint-Étienne propose, au sein de la Serre de l’ancienne École des Beaux-Arts, une programmation visant à accompagner le développement de la carrière professionnelle des artistes émergents.
La Serre offre ainsi à des artistes disposant d’un niveau initial de reconnaissance professionnelle une première exposition personnelle produite spécifiquement pour le lieu et pour laquelle ils bénéficient d’une bourse de production de 3 000 €.

Date limite : 14/06/2019
icone-header-compact

"Atelier des ailleurs 5", résidence de création dans les Terres australes françaises

Appel à candidatures

L’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et le ministère de la Culture, direction des affaires culturelles de La Réunion, lancent l’édition 2019 / 2020 de la résidence de création exceptionnelle dans les Terres australes françaises (Crozet, Kerguelen, Amsterdam), « L’Atelier des Ailleurs 5 ». Destiné à accueillir deux artistes simultanément, ce projet est mis en œuvre par le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de La Réunion.

L’appel à projet 2019/2020 s’adresse aux artistes du spectacle vivant souhaitant vivre une expérience extraordinaire d’environ trois mois de création dans les Terres australes et antarctiques françaises entre décembre 2019 et avril 2020.

Les postulants à cette résidence ne doivent pas craindre l’éloignement (les îles australes françaises sont à plusieurs jours de mer de l’île de La Réunion), ni l’absence de liaison internet ou encore de téléphone portable et être en bonne santé physique.

Les artistes retenus séjourneront sur l’une des bases subantarctiques françaises (Port-aux-Français à Kerguelen, Alfred Faure à Crozet ou Martin de Viviès à Amsterdam), aux côtés des personnels (scientifiques, météorologues, militaires…) qui mènent sur place des missions de souveraineté, de recherche scientifique ou de préservation des milieux naturels.

Cette résidence est dotée d’une bourse individuelle forfaitaire de 6 000 euros.

L’artiste réserve à la DAC, aux TAAF et au FRAC de La Réunion le droit de présentation en avant-première des réalisations accomplies dans le cadre de cette résidence.

Dans les deux années suivant la réalisation de la résidence, l’artiste effectuera une restitution de son travail sur le territoire de La Réunion dans un lieu de diffusion culturelle. La DAC de La Réunion pourra aider à l’identification des lieux de diffusion sur le territoire et pourra participer aux frais de diffusion.

Date limite: 31 mai 2019
icone-header-compact

Mission photographique du Grand Est 2019-2020

Appel à candidatures

La Mission photographique du Grand Est propose à 5 photographes d'explorer la région pendant une année. Avec ce projet, il s'agit de décrire la région dans la diversité de ses territoires et de témoigner de ses mutations sociales. La Chambre, espace d'exposition et de formation à l'image (Strasbourg, 67) et le CRI des Lumières, carrefour du Regard et de l'Image (Lunéville, 54), ont été missionnés par la Région Grand Est afin de mener à bien la Mission photographique du Grand Est 2019-2020.

Les cinq artistes photographes devront explorer le territoire pendant un an. Le sujet libre de leur recherche pourra s'appliquer aux lieux, aux habitants, aux infrastructures dans une approche allant du global au particulier.

Dans son projet, la Mission photographique du Grand Est cherche à répondre à des interrogations telles que :

-Comment comprendre le territoire aujourd'hui ?
-De quoi, de qui est-il composé et en quoi consiste-t-il ?
-Par quels signes se manifeste-t-il ?
-Quels en sont les effets et les causes ?

Pour le grand public, les images réalisées auront vocation de découverte, d'identification, de support de réflexion sur les contrastes et les traits communs inhérents au territoire. Elles feront l'objet d'expositions et d'une publication, et constitueront un fond d'archives pour la Région Grand Est à partir de fin 2020. Elles seront mises en ligne et consultables sur un site internet dédié.

Pour les 5 artistes-photographes sélectionnés, la rémunération sera de 10 000€ par photographe.

Date limite : 7/06/2019
icone-header-compact

1 % artistique, Appels à candidature

Le 1% artistique dans les constructions publiques : expression de la volonté publique de soutenir la création et de sensibiliser nos concitoyens à l'art de notre temps, « l'obligation de décoration des constructions publiques », communément appelée « 1% artistique » est une procédure spécifique de commande d’œuvres à des artistes qui s'impose à l’État, à ses établissements publics et aux collectivités territoriales.
Depuis 1951, ce dispositif a donné lieu à plus de 12 300 projets se déployant sur l'ensemble du territoire et sollicitant plus de 4 000 artistes. Par la typologie des équipements concernés (bâtiments scolaires, commissariats, palais de justice...), le « 1% artistique » atteint un public très large et qui n'est pas nécessairement familier des lieux d'exposition.

Les avis d’appel à candidatures en cours sont groupés par région en liste alphabétique.
 
Consuler les appels à candidatures
icone-header-compact

Site du barrage de St-Étienne-Cantalès - Communauté de communes La Châtaigneraie cantalienne

Commande publique artistique

La communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne (15) souhaite développer un projet de commande publique artistique autour du barrage de Saint-Étienne-Cantalès et de son lac.

Cette commande qui se déroule en deux phases (étude et réalisation) commence par un appel à candidatures dans le cadre de la procédure du Code des Marchés publics, puis en application des dispositions de l'article 28 du décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics.

Phase de candidature : Un dossier de références artistiques de l’artiste est à remettre, comprenant :
- note de présentation de l’artiste, de son travail et de son œuvre (biographie, portfolio, éléments de référence…),
- lettre de motivation explicitant les choix artistiques et l’orientation du projet (2 à 4 p. maxi),
- justificatifs administratifs : attestation d’inscription MDA ou équivalent, n° Siret,
- imprimés DC1 (lettre de candidature) et DC2 (déclaration du candidat).

Budget de l’étude : 4 artistes seront sélectionnés. Les artistes ayant remis une étude recevront comme honoraires une somme globale, forfaitaire, fixe et non révisable de 8 000 € TTC. Outre les déplacements nécessaires, ce budget inclut les prestations ou expertises que l'artiste mettra en œuvre pour la réalisation de son étude et tous les frais de conception et de fabrication des documents.

Budget de la réalisation artistique : Le montant prévisionnel total de l’enveloppe est 250 000 €. Ce montant comprend les honoraires de l’artiste lauréat, la réalisation, l’acheminement et l’installation de l’œuvre, les taxes afférentes ainsi que tous les frais annexes.

Date limite : 20/05/2019 à 16h
icone-header-compact

ARTU, ComUE LNF, DRAC Hauts-de-France

Appel à candidatures / Résidence-mission

La résidence-mission A.R.T.U. ne se confond nullement avec une résidence de création, puisqu’il n’y a ni enjeu de production, ni commande d’œuvre. Pour l’artiste-résident·e, il s’agit plus particulièrement de s’engager dans une démarche d’action et d’expérimentation culturelles donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il/elle met en œuvre (réflexion, expérimentation, réalisation).

Il est donc recherché́, en vue de la résidence-mission précédemment dé́crite, un·e artiste-auteur·e d’œuvres plastiques/visuelles, chorégraphiques, littéraires s’inscrivant dans le champ de la création contemporaine.

Une convention de résidence spécifiant les engagements respectifs de la ComUE LNF et de l’artiste-résident·e est signée avant le début de la résidence-mission. Il s’agit au total d’une résidence de 5 mois (1 mois d’immersion et 4 mois de résidence), à raison de 5 à 6 jours par semaine.

L’artiste percevra d’une allocation nette de résidence de 15 500€ (toutes charges, taxes comprises et cotisations comprises hors contribution 1.1%) pour l’ensemble de sa mission

Date limite : 10/06/2019
icone-header-compact

Dispositifs d'éducation artistique et d'action culturelle

DEAAC Nord-Pas-de-Calais

Le chantier de l'éducation artistique comme celui de l'action culturelle au sens large font partie de ceux qui fédèrent les énergies et les volontarismes. Les initiatives, qu'elles soient portées par les services de l'État, par les collectivités territoriales ou par les structures culturelles, sont nombreuses et diversifiées en notre région du Nord - Pas-de-Calais. Chacune d'entre elles contribue à favoriser le double objectif de démocratisation et de généralisation de l'accès à l'art et à la culture et privilégie la rencontre active et inventive avec la création vivante et avec le patrimoine.

Date limite : variable en fonction des projets
icone-header-compact

Embassy of Foreign Artists (EoFA), Genève

La République et canton de Genève, en partenariat avec l’association Laps, on ouvert un lieu de résidences dans la Maison Baron, située au cœur du périmètre « Praille-Acacias-Vernets » en 2012. Ce projet intitulé Embassy of Foreign Artists vise à créer, par la présence de créateurs venus d’ailleurs et leurs échanges avec des artistes et organismes culturels locaux, un réseau d’interactions propice au développement de regards novateurs et de réflexions sur les mutations urbaines contemporaines.

Offre de résidence
La maison est composée de quatre chambres ainsi que d’espaces communs: salle de bains, cuisine, salle à manger et salon. Les résidences à l’EoFA sont ouvertes à trois résidents à la fois pour des périodes de trois ou six mois. La quatrième chambre sert à nos partenariats internationaux et locaux pour des périodes d’au moins un mois. Le séjour comprend:
– La mise à disposition d’une chambre comprenant l’accès à un espace de travail ainsi que des espaces communs à partager avec d’autres résidents.
– La durée des résidences est de trois ou six mois, il est nécessaire de préciser la durée souhaitée.
– Une bourse de 1200.- CHF par mois, pour la durée du séjour.

Conditions de participation
Le-la candidat-e doit répondre aux critères suivants:
– Le concours est ouvert aux artistes professionnels de tous les domaines artistiques (arts plastiques, danse, théâtre, musique, écriture, livre, bande dessinée, cinéma, etc.) ; aux personnes actives dans le domaine de la recherche sur les pratiques artistiques contemporaines ; aux acteurs culturels tels que commissaires d’exposition, dramaturges, scénographes, etc. ; ou provenant de disciplines appliquées (architecture, design).
– Avoir à son actif quelques créations, publications, expositions, représentations ou concerts
dans le circuit professionnel.
– Ne pas être inscrit-e dans une formation artistique de base.
– Ne pas être genevois ou résident de l’agglomération genevoise.
– Les résidents doivent parler au moins une des deux langues suivantes : le français ou l’anglais.
– Les frais de voyage et les frais éventuels de production sont à la charge du résident.

Procédure et conditions d’attribution
Le choix du-de la bénéficiaire de la bourse est effectué par un jury d’experts. Les candidat-e-s seront informé-e-s de la décision par e-mail au plus tard début juillet 2018. Aucun recours n’est ouvert contre la décision du jury d’experts. Les décisions d’attribution de la résidence et de la bourse sont subordonnées à l’obtention par le candidat retenu d’une autorisation de séjour ainsi que d’une attestation de couverture des risques maladie et accident sur le territoire suisse pour la durée prévue de son séjour.

Les postulations sont ouvertes entre le 1er et le 30 avril de chaque année


icone-header-compact

Revue Esse

Appel à contributions - Textes

Les textes proposés (de 1 000 à 2 000 mots maximum, notes incluses) peuvent être envoyés en format lettre US (.doc, .docx ou .rtf) à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. avant le 1er septembre 2017. L'auteur est prié d'inclure, à même le texte, une courte notice biographique (30-50 mots), un résumé du texte (80-100 mots), ainsi que son adresse courriel et postale. Les propositions non afférentes aux dossiers (critiques, essais et analyses sur différents sujets en art actuel) sont aussi les bienvenues (dates de tombée : 1er septembre, 10 janvier et 1er avril de chaque année).

Prochain numéro - No 92 : Dossier Démocratie (Avant le 1er septembre 2017)

Appel permanent
icone-header-compact

50° Nord - Revue FACETTES

Appel à contributions

FACETTES est un espace de collaboration, de débat et de recherche de la scène artistique transfrontalière franco-belge (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Wallonie et Bruxelles). Éditée par 50° nord réseau transfrontalier d'art contemporain, cette revue annuelle et gratuite examine les données et enjeux de la création contemporaine dans le champ des arts plastiques et visuels. Chaque numéro est l’occasion de s’interroger sur une thématique, de l’explorer sous différentes perspectives, de porter des regards croisés sur ce qui fait l’actualité de l’art.
icone-header-compact

La belle revue

Appel à auteurs

 

Conçue et gérée par In extenso à Clermont-Ferrand, La belle revue est une plate-forme dédiée à la création artistique dans le grand centre de la France. Le site web labellerevue.org diffuse tout au long de l'année les programmations des lieux d'art du territoire, des portfolios d'artistes ainsi qu'une critique d'exposition par mois.
Chaque année, en janvier, est éditée une version papier gratuite de la revue, qui rassemble, entre autres, les chroniques publiées sur le site l'an passé, et laisse une large place aux travaux de jeunes artistes liés à ce territoire.
Une somme forfaitaire de 150 euros est allouée chaque mois à un auteur en échange d'une chronique en lien avec une exposition organisée par une structure couverte par La belle revue (liste des lieux ville par ville consultable sur labellerevue.org/agenda.html).

 

Appel permanent