http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER
Receive by email our news and information
 
Newsletter
Back to Artist’s News

Sandra Lecoq

  • Female Wild Soul
  • Exhibition

  • EAP, Vénissieux

  • From 07/03/2020 to 02/05/2020
De sa formation à la Villa Arson à Nice, il reste des chiffons. Des morceaux de tissus avec lesquels Sandra Lecoq nettoyait ses pinceaux, frottait ses toiles et ses mains. Au départ, le désir de faire de la peinture était au centre d’une pratique en devenir. Après l’école, l’artiste se détache de la toile pour envisager autrement la peinture et l’espace. Female Wild Soul. Elle tresse les chiffons salis de couleurs pour en faire des mandalas textiles. Les chiffons sont manipulés de différentes manières : déchirés, noués, tressés, enroulés. Ces premières expériences du tissu vont engendrer vers 2001 la naissance de la série intitulée Pénis Carpet. À partir de ses propres vêtements, ceux des membres de sa famille ou de ses ami.e.s, elle déchire, tresse, noue et enroule des formes informes, qui, une fois posées au sol, évoquent des sexes masculins. Les tapis chamarrés sont autant de territoires que de membres étrangement familiers. Articulés au sol, ils prennent l’espace, décident de la circulation, captent la lumière. Sans littéralement faire de la peinture, Sandra Lecoq se joue, non sans humour, du support et de la surface. Female Wild Soul. Les œuvres peuvent être envisagées comme autant de pieds de nez aux acteurs du mouvement plastique et pictural dont elle est une héritière. Les tapis, les peintures cravates, les dessins, les céramiques et les mots constituent une réaction, une réponse, une revendication et une affirmation : celle d’une singularité. Celle d’un art conscient de sa puissance féminine et féministe. Un art qui n’hésite pas à provoquer, à bousculer, voire à insulter pour tenir tête, pour exister, librement.

Commissariat de l'exposition : Julie Crenn.

> plus d'infos
Sandra Lecoq © Droits réservés