http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER
Receive by email our news and information
 
Newsletter
Back to Artist’s News

Yoan Sorin

  • Residence

  • Triangle, Marseille

  • From 07/01/2020 to 10/04/2020
Né en 1982 à Cholet (FR), vit et travaille à Douarnenez (FR).

Yoan Sorin pratique la performance au même titre que la sculpture ou la peinture dont le tout participe autant d'une pensée de la trace que d'une forme de Chaos Monde pour emprunter à Edouard Glissant quelques notions. Et en effet, "à la manière du journal de bord, la pratique de Yoan Sorin se décline selon des mythologies éclatées que l’artiste actualise à mesure de dessins et d’installations, de peintures et de performances. Comme il exerce son regard caustique et parfois acide, Yoan Sorin conjugue la prise de notes et la confection d’objets qui s’appréhendent sous le mode de rébus, slogans ou d’aphorismes, lieux de collusions de représentations. Prolixe et incisive, à l’image de ses nombreux carnets de dessin qu’il remplit de façon régulière, sa production conjugue craft et low tech, mauvais esprit et sens de la dérision." (Frédéric Emprou)

Yoan Sorin est diplômé de l'École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole et des universités de Montréal et de Cuenca. Ses dessins, peintures, vidéos et performances troublent les distinctions entre la culture populaire et l'art. Son travail a été présenté, entre autres, à la Friche la Belle de Mai (Marseille, 2015), au Frac des Pays de la Loire (Nantes, 2016), à A-Frame (La Courneuve, 2017), au MNAC (Bucarest, 2016), au Nada lokal (Vienne, 2018), à la Hunter East Harlem Gallery (New York, 2018) et à 40mcube (Rennes, 2019). Il a intégré, en tant que danseur et concepteur, la compagnie Nada Production en 2017 et collabore avec la galerie 14n61w à Fort de France depuis 2018.

> plus d'infos
Yoan Sorin, "DSM-VI", performance, Festival Do Disturb, Palais de Tokyo, 2019. Yoan Sorin, "DSM-VI", performance, Festival Do Disturb, Palais de Tokyo, 2019. © Droits réservés, Ayka Lux