http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Actualités d'artistes

Marie-Anita Gaube

  • Passeurs
  • Exposition

  • Le Vog, Fontaine

  • Du 07/02/2020 au 18/04/2020
Marie-Anita Gaube est une artiste française, née en 1986 qui vit et travaille à Biziat dans l’Ain.

Ses peintures ressemblent à des rêves où plusieurs mondes se côtoient et parfois se mélangent. Dans ses représentations la frontière entre le réel et l’imaginaire est poreuse pour faire basculer l’image dans un monde onirique. Elle montre des scènes étranges, remplies de signes qui questionnent et proposent des pistes sur l’action qui est en train de se dérouler. Ses toiles sont construites comme un collage : différents espaces se côtoient et livrent des indices pour lire du tableau. Elles sont réalisées sur de grands formats pour que le spectateur ait l’impression de rentrer à l’intérieur, pour s’imprégner de l’histoire et peut-être, en prendre parti.

La plupart du temps c’est une image qui vient à son esprit, comme un flash. Les oeuvres de Marie-Anita Gaube sont des images de réparation : images d’un monde souvent "malade" où des situations parfois absurdes sont détournées. Elle déplace l’objet de son contexte habituel pour l’inscrire dans un lieu différent (hétérotopie) et le questionner autrement. Les personnages qui se trouvent dans ses tableaux font partie du paysage. Leur posture incarne un sentiment ou encore une idée. La couleur sert de curseur émotionnel d’une part et crée une distance entre réel imaginaire.

Au Vog, elle montre une série des toiles réunies sous le terme "passeurs". Littéralement, le passeur assure la transition d’une "charge" entre deux mondes. Dans les toiles de l’artiste, il assure la liaison entre les espaces communs et imaginaires qui se côtoient. Mais aussi, entre notre monde intérieur, ce qui est représenté dans la peinture et notre perception de la réalité. C’est un guide, qui opère une transformation, une métamorphose. Il faut accepter de se laisser porter, de regarder avec un oeil d’enfant ou un regard curieux, pour expérimenter la nouveauté, la création et le rêve. Les toiles de l’artiste, sont souvent idylliques et oniriques au premier regard, pour opérer cette bascule, elle nous invite à observer l’autre côté du miroir.

L’imagination est essentielle dans la vie de tous les jours pour trouver des solutions, prendre du recul ou tout simplement rêver. Il faut la faire travailler pour la développer et l’entretenir et c’est aussi un exercice que nous propose Marie-Anita Gaube.

> plus d'infos
Marie-Anita Gaube « The head cornerstone », huile sur toile, 2019 Marie-Anita Gaube « The head cornerstone », huile sur toile, 2019 © Droits réservés