http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Actualités d'artistes

Jeremy Laffon, Elvia Teotski

  • JOE LA BOUTEILLE
  • Publication

  • AAA, Grenoble

Format (LxH) = 180 x 260 mm
Reliure cartonnée
80 pages, couleur
700 exemplaires

Texte de : Jasson Heroux / Jeremy Laffon / Elvia Teotski

Connaissez-vous Joe la Bouteille ? Les habitants de Saint-Jean-Port-Joli (Québec) avaient nommé ainsi ce personnage atypique après qu'il ait fracassé une bouteille sur la tête d’un gars. On savait que le printemps était là quand Joe montrait ses mollets et exposait ses plus beaux bermudas. Tout le monde ici avait fumé sa première clope et siroté sa première bière avec Joe la Bouteille.

JOE LA BOUTEILLE est le titre d'une enquête réalisée par Jérémy Laffon et Elvia Teotski sur la vie de Joe la Bouteille, et d'un travail artistique autour de son cabanon squatté et rafistolé, de ses meubles bricolés de prothèses. Joe n'est plus, disparu. Grâce à des interventions subtiles sur son cabanon, Elvia et Jérémy le consacrent œuvre d'art. Mais les voisins veillent. Dans la banlieue pavillonnaire, les traces de Joe et de sa vie d'errance, sa bicoque entre les villas cossues, dérangent.

Si Joe la Bouteille a bien existé et vécu dans la cabane, sa mort récente et les changements de propriétaires du site, rendent aujourd'hui impossible toute vérification.
Le souvenir de Joe la Bouteille repose ainsi entre les mains de ceux qui l'ont connu ou imaginé...

Le livre poursuit la démarche engagée par cette installation in situ en l'augmentant des détails d'une enquête réalisée par les artistes auprès du voisinage. Documentaire ou fiction, des deux registres aucun ne prévaut sur l'autre.

Jason Héroux, poète et écrivain canadien, prête ses mots au vagabondage de Joe. Il nous parle de la marginalité choisie qui réinvente les bords des villes. Le livre sera agrémenté d'une interprétation française de ses poèmes.

Editeur : AAA
Jeremy Laffon, Elvia Teotski © Droits réservés