http://www.reseau-dda.org/
  • Erreur de chargement du module You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'AND falang_content.published=1 AND falang_content.reference_id IN(401,420,421' at line 4 SQL=SELECT falang_content.reference_field, falang_content.value, falang_content.reference_id, falang_content.original_value FROM rdda_falang_content AS falang_content WHERE falang_content.language_id= AND falang_content.published=1 AND falang_content.reference_id IN(401,420,421,422,423,424,425,473,478,479,480,482,483,484,485,486,487,491,492,493,494,512,513,518,556,525,531,532,533,534,535,536,538,539,559,579,580,583,582,584,585,643,653,586,588,589,590,591,602,603,604,605,606,607,608,609,610,642,649,650,651,652,654,655,656,657,658,659,660,661,662,663,666,667,668,669,240,239,238,237,242,241,174,394,395,397,180,396,184,175,252,256,418,445,446,447,519,130,1,160,101,115,103,129,116) AND falang_content.reference_table='modules'
Retour sur Actualités d'artistes

Guillaume Pinard

  • Bébé Lune
  • Exposition

  • Galerie Anne Barrault, Paris

  • Du 17/05/2019 au 06/07/2019
Le lieu choisi fut une vaste plaine située à l’écart de tout : un site d’où l’observateur jouissait d’un champ de vision dégagé sur le paysage, avec pour seul point de mire l’implacable horizon.
Ce fut cet horizon qui guida l’apparition des images. Tout prit place avec simplicité : le principe de l’exposition se réduisait à une ligne, incise graphique déroulant méthodiquement le temps dans l’espace. Avec une telle clarté de conception, ni choc, ni secousse, ni déraillement à craindre.

Pourtant tout s’emballa. La vitesse des étoiles, la vitesse des comètes, la vitesse des planètes !
L’astre du jour, irradiant tout, jusqu’au monochrome rougeoyant ! Une force psychique étrange orchestrait une série de visions embrassant la totalité du cosmos.

Il fallut regarder la réalité en face.
On y croisa : des duos gémellaires, érotisés, parfois siamois, dont les attributs sexuels ou les atours chevelus captivèrent ; la Chose revêtue de son épiderme de pierre ; des CRS sylvestres ; les yeux revolver du blaireau, du sanglier, du singe, du cochon et du hibou ; un personnage avec une fleur anthropomorphe ; un chien avec un robot.
Les affrontements grotesques succédaient aux drames paysagers.
Entre les corps, des dialogues s’ouvraient, tous incompréhensibles, mais non moins authentiques.

À QUEL MOMENT FUT FOMENTÉ LE MEURTRE DE PYTHAGORE ? Nul ne saurait le dire. Pourtant, le papa du Théorème, une équerre en plastique plantée entre les deux yeux, finit par reposer à même le sol de ce paysage soudainement endeuillé. Au-dessus de l’horizon, suspendue très haut dans le ciel, un adorable Bébé lune surplombait la scène de crime.

NOTES (POUR EN SAVOIR PLUS OU MOINS)

TIMELINE
Actuellement, Guillaume Pinard travaille sur un nouveau catalogue. Un entretien traverse cette édition : à chaque fois que ce texte évoque une oeuvre, l’image de cette dernière apparaît, ce qui met en relation des oeuvres d’époques et de natures très différentes. Inflexiblement, le texte guide l’apparition des images.
Dans le même esprit formaliste, cette nouvelle exposition de l’artiste à la galerie Anne Barrault observe un principe assez simple, réduit à une ligne sur laquelle viennent chronologiquement se poser les oeuvres réalisées depuis trois ans environ.
Cette exposition-travelling, qui mêle peintures et dessins au pastel, trace un paysage hallucinatoire, périmètre peuplé d’invraisemblables voisinages. [...]

Eva Prouteau

> plus d'infos
Guillaume Pinard, "Concordance", 2019 Guillaume Pinard, "Concordance", 2019 © Droits réservés