http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Actualités d'artistes

Yveline Loiseur

  • Le Portrait d'Eugène
  • Publication

  • Trans Photographic Press, Pomponne

Photographies et textes : Yveline Loiseur
Postface : Gaëlle Morel

Format : 18,5 x 22 cm à la française
32 pages
16 photographies couleur
Impression quadrichromie sur papier couché classique mat 200 g

Disponible en librairie le 12 septembre 2017


Le Portrait d’Eugène est un livre de photographies pour enfants ayant pour héroïne une femme artiste. Il fait référence au portrait d’Eugène Atget réalisé par Berenice Abbott en 1927.
Il propose une façon poétique de parler de photographie et de portrait et de regarder des images en train de se faire en invitant l’ombre, la lumière et les couleurs à tracer des formes pour écrire un récit photographique.

Dans mon atelier, j’ai construit des décors en carton et mis en scène dans ce studio de fortune une jeune fille photographe (Berenice), une figurine en papier (Eugène), et un appareil photo.
Pour faire les images et écrire le texte, j’ai utilisé des photographies de Berenice Abbott comme répertoire de forme, par exemple un de ses autoportraits au miroir, le portrait de Lucia Joyce, les abstractions faites pour le Massachusetts Institute of Technology dans les années 50, ainsi que des anecdotes historiques (étonnement de Berenice devant le beau costume d’Eugène, portrait de face ou de profil…)
Le Portrait d’Eugène, qui est avant tout un livre d’images, suit le fil d’une narration simple : évocation de l’activité de la jeune photographe et de deux de ses images,
présentation des éléments importants d’une séance de portrait (attention à la lumière, choix des accessoires, choix du cadrage, observation du vêtement), déroulement technique de la prise de vue (mise au point, retrait du volet, parcours de la lumière dans l’appareil photo).

Une postface historique dévoile la véritable rencontre d’Eugène Atget et Berenice Abbott. Elle a été écrite par Gaëlle Morel, historienne de la photographie, qui a assuré en 2012 le commissariat de l’exposition Berenice Abbott à la galerie du Jeu de Paume à Paris.


> Plus d'infos sur le site de l'éditeur
Yveline Loiseur