http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Événements du Réseau

Florent Meng

  • Cinéma Le Zola, Villeurbanne
  • de 18h30 à 20h30
  • Le 05/12/2017

Événement en Résonance avec la Biennale de Lyon

 

Le Cinéma Le Zola accueille Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes pour la projection de deux films de Florent Meng
Dunes of Deletes, 40 min
Notes sur H2, 20 min

 

Projection en présence de l'artiste.

Depuis 2010, Florent Meng construit un travail hybride autour de figures et de formes résistantes. Il s'intéresse aux populations, notamment au Proche Orient, en se demandant comment un territoire agit sur les comportements des communautés et comment, en retour, les attitudes et les coutumes peuvent forger l'identité d'un territoire et d'un peuple.

 

Publication du travail de Florent Meng sur Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes

www.dda-ra.org/MENG

 

Cinéma Le Zola
117 cours Emile Zola
69100 Villeurbanne
Métro A : République

Tarif unique : 5,8 €

 

 

Dunes of Deletes, 2016
40 min, science-fiction documentaire, frontière Mexique-USA

Tourné le long du mur à la frontière américano-mexicaine, Dunes of Deletes est une dystopie interrogeant notre rapport au paysage et aux terres de migrations. Projet hybride, cette fiction documentaire de forme singulière est à la fois une mise en scène et le making of de son propre tournage. Dans Dunes of Deletes, la frontière entre le Mexique et les États-Unis a disparu. Le mur qui la matérialise est remplacé par un obstacle invisible et infranchissable. Tout ce qui se trouvait autour de la frontière a disparu, laissant le désert s'étendre jusqu'aux villes. Le film suit le périple de deux mexicains qui décident de quitter Los Angeles pour rejoindre la terre de leurs ancêtres, de l'autre côté du mur invisible.
> voir un extrait



Notes sur H2,  2014
20 min, science-fiction documentaire, Hébron, Cisjordanie

Notes sur H2 se déroule dans une ville désertée et partiellement détruite. Le narrateur part à la recherche du dernier homme vivant là-bas, seul et abandonné de tous. Le film établit sa propre fiction, un récit post apocalyptique pour faire référence à un genre différent : reportage ou documentaire. Tourné dans la zone militarisée H2, le film cherche à scinder selon ses possibilités la même modalité de vision : d'une part la domination, le contrôle et l'appropriation, et d'autre part la compassion, la célébration et le respect.
> voir un extrait

 


> rejoindre l'évènement Facebook

Image extraite du film Dunes of Deletes, 2016 © Florent Meng Image extraite du film Dunes of Deletes, 2016 © Florent Meng