http://www.reseau-dda.org/
icone-header-compacticone-header-compact
INSCRIPTION à LA NEWSLETTER
Recevez par email les actus et les informations
 
Newsletter
Retour sur Actualités d'artistes

Linda Sanchez

  • Métamorphose de l’ordinaire
  • Exposition

  • Galerie les filles du Calvaire, Paris

  • Du 08/09/2017 au 21/10/2017
Pour cette rentrée de septembre, sept artistes sculpteurs investissent en volume l’espace de la galerie. Tous métamorphosent les formes de l’ordinaire et interrogent le concept d’habileté, cette capacité virtuose à concevoir et bricoler. A leur manière, ils ont cherché à repenser notre art de vivre, avec ses sciences et ses traditions. Rien ne leur échappe : ils sondent pour transformer.

« Tout le monde sait que l’artiste tient à la fois du savant et du bricoleur : avec des moyens artisanaux, il confectionne un objet matériel qui est en même temps objet de connaissance ». La métaphore du bricolage de Lévi-Strauss situe l’œuvre sculpturale entre la connaissance scientifique et la pensée magique de l’artiste. L’exposition tente ici de rendre compte matériellement des arrangements qu’il est possible de faire avec notre culture, d’en revoir les formes. Cette révision s’opère tant sur le plan de la récupération des idées que sur celui de la revalorisation des matériaux.

[...]

Au côté des fours et alambics de Matthieu Raffard, la métamorphose des éléments s’opère également par le geste de Linda Sanchez. En naturaliste, elle emprunte et arrache la terre à son état originel pour en faire un Tissu de sable. Elle donne du drapé à la terre, et réduit la matière à une fine pellicule. L’alchimiste et la naturaliste font du rez-de-chaussée un nouveau laboratoire expérimental.

[...]

« Quelle sculpture se renversera sur nous comme une jarre d’huile ? Quelle sculpture s’étalera sur ce parquet comme les cheveux que coupe le coiffeur ? Ou sont vos sculptures transparentes comme des carafes ? »

A ces questions posées par Apollinaire en 1913, nos sept artistes répondent avec toute l’audace créative et l’inventivité que le poète pouvait espérer. Justement parce qu’eux-mêmes le sont, poètes.

Sébastien Borderie

> En savoir plus
Linda Sanchez, Tissu de sable 2016 Linda Sanchez, Tissu de sable 2016 sable colle néoprène, dimensions variables, Courtesy de l'artiste